Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 23:18

Vous avez dit JO ? Vous en voulez vraiment ?

1.Les JO sont une démonstration luxueuse très chère

Les JO nécessitent une propagande pour obtenir d'être retenu par le Conseil Olympique ; soit des échanges en quantité, des documents imprimés, des réunions partout dans le monde, voire quelques pots de vin !

Une fois sélectionné, il faut élaborer le projet afin de recevoir les athlètes, les visiteurs, les journalistes, … Ensuite il faut s'assurer que les lieux et bâtiments réservés aux compétitions sportives sont bien disponibles, sinon, et c'est souvent le cas, il faut les construire. Même si le besoin de construction nouvelle n'est pas absolument nécessaire, les majors du bâtiment font croire qu'il y a nécessité … une occasion pour elles, de s'enrichir !

Il faut également renforcer, voire développer tous les moyens de communication et de déplacements locaux et internationaux.

Tout cela coûte beaucoup d'énergies et d'argent pour quelques jours seulement !

2.Les bâtiments, et moyens développés et créés pour ces JO sont rarement réutilisables

En effet, les stades gigantesques sont difficiles à remplir ultérieurement.

Ces infrastructures sont centralisées sur un lieu quasi unique, la capitale du pays le plus souvent ; or les habitants du pays sont bien évidemment répartis sur le territoire et n'ont que rarement accès aux infrastructures centralisées créées pour les JO.

Dans le cas de Paris et de l'Ile de France, ces bâtiments et équipements vont avoir tendance à concentrer encore un peu plus la population dans une région déjà surpeuplée. Ce qui ne fera que renforcer le déséquilibre patent entre les territoires du pays.

Au final, le plus gros de l'infrastructure des JO est inutilisable au quotidien.

3.Ces bâtiments sont énergivores par création puis en fonctionnement

La construction des bâtiments exige le transport des matériaux, la fabrication de ces matériaux ; pour des raisons de robustesse et aussi par atavisme des ténors du bâtiment, il est fait usage du béton et du fer, matériaux oh combien énergivores. De même vu que l'argent coule à flots, les architectes élaborent des projets mirifiques, déments, dans la démesure. Les matériaux les plus nobles et les plus chers sont utilisés. La recherche de l'esthétisme et de la prouesse technique l'emporte sur l'utilité finale.

Lors de l'utilisation des bâtiments on assiste encore à un grand gaspillage d'énergie ; si les jeux ont lieu en hiver il faut chauffer confortablement les sportifs et leur apanage, les journalistes, les spectateurs et leur suite éventuelle. En été, même chose, il faut cette fois climatiser ! Enfin tous ces gens ne campent pas sur le stade ! Il faut donc les transporter vite et bien, localement mais aussi des quatre coins du globe !

Nul doute que les JO impliquent une gabegie d'énergie en contradiction totale avec l'objectif de réduction de l'effet de serre qui sera discuté et acté par la COP 21.

4.Les JO sont vus par des spectateurs riches ; les autres se contentent de la télé.

Qui peut se permettre de venir d'Asie ou des Amériques pour assister quelques heures, au mieux quelques jours au spectable des JO ? Car ce spectacle là implique du transport par avion, des frais d'hôtellerie importants, des déplacements locaux voire nationaux pour les plus nantis. Et puis les places dans le stade ne sont pas données.

Au final, l'entrée dans le stade est réservée aux nantis et à quelques fans qui vont s'endetter pour longtemps. Les moins aisés, les plus pauvres devront se contenter de voir en petit format sur leur écran de TV.

5.Les médias achètent fort cher des droits de diffusion, une réelle spéculation

Chaque media veut profiter de l'évènement et achète donc fort cher le droit de diffusion.

Ces médias cherchent à minimiser cette dépense en ajoutant de nombreux spots publicitaires qui dénaturent grandement la vision sportive. Ne verront nous pas MacDo, le roi de la mal bouffe s'afficher longuement avant ou après un 400 mètres ?

Cet entrelacement de séquences sportives et de spots publicitaires a quelque chose d'indécent. Et puis le téléspectateur ou le spectateur réel reste assis sur son derrière pendant ce temps. Où est la participation prônée par Pierre de Coubertin ?

6.L'élitisme , ce n'est pas la meilleure facette du sport, loin s'en faut

Les JO comme les manifestations sportives médiatisées ont pour but de mettre en avant des élites ; des sauteurs exceptionnels, des coureurs rapides, etc … Ces sportifs d'exception sont souvent grassement payés, parce qu'ils déplacent des foules et permettent aux médias de réaliser des diffusions fructueuses pécunièrement. Mais pendant que nous les regardons réaliser leurs exploits, nous négligeons d'entretenir notre corps, de faire un peu de sport pratique chaque jour.

L'élitisme, c'est souvent le contraire du sport utile pour tous.

7.Qui profite ou bien participe aux JO ?

Quelques rares privilégiés riches profitent du spectacle des jeux et quelques sportifs de haut niveau participent à ces jeux. A l'inverse la plupart des gens ne peuvent accéder au spectacle des jeux ; de même la plupart des gens sont incapables de participer aux jeux.

Les JO ne sont donc pas d'utilité publique

8.Qui dépense pour organiser les JO et qui fait recette ?

L'énorme dépense des JO, quelques dizaine de milliards d'euros est en très grande partie soutenue par les pouvoirs publics, par l’État donc par chaque français. Cette dépense exceptionnelle sera sans doute couverte par un emprunt qui accroît encore une dette publique importante.

Les JO ont des retombées, génèrent des recettes par tout ce qui concerne l'hébergement, la restauration,les transports,la banque, les médias, en gros tout ce qui est privé.

Les JO sont un moyen de siphonner les pouvoirs publics en vue de goinfrer les entreprises privées et tout particulièrement les plus grosses.

Pour toutes ces raisons, il faut boycotter les JO à Paris pour commencer et dans le monde si possible ; les JO, c'est has been !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Lille
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Avenir de l'homme
  • : Avenir de la société Quels sont les facteurs de changement ? Quelle évolution prévisible ? Quels sont nos marges de manoeuvre pour influer sur cette évolution ? Amours et amitiés Aventures ...
  • Contact

Recherche