Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 16:00

Monsieur Bigot, patron du CEA n'hésite pas à dire des mensonges par le truchement des medias.

Qu'on en juge:

Il dit "Notre pays a décidé de préserver son indépendance énergétique autant que possible et le nucléaire y pourvoit largement" Faux, archi faux puisque l'uranium nécessaire à nos 58 réacteurs nucléaires provient du Niger ou du Canada par exemple mais pas un kg d'origine française ! A l'inverse, les énergies renouvelables assureraient vraiment notre indépendance énergétique.

Il dit "L'Allemagne, en abandonnant le nucléaire, devra augmenter son recours aux énergies fossiles" Faux, car l'Allemagne vise à augmenter sa part de production par les énergies renouvelables de façon à pouvoir se passer du nucléaire; néanmoins,il est vrai qu'elle aura recours au gaz ou au charbon de façon transitoire si nécessaire.

Il dit "L'Allemagne va devoir importer davantage d'électricité " Faux, en réalité, c'est l'inverse; C'est l'Allemagne qui exporte ... y compris vers la France !

Il dit "Le coût de l'abandon du nucléaire par L'Allemagne est évalué à 250 milliards d'euros" et il en conclut que ce coût serait au moins triplé si la France abandonnait à son tour le nucléaire. Ce raisonnement est sans objet; ou bien on considère que la filière "électricité nucléaire" est dangereuse, dépassée, en manque de fossile d'uranium et on en tire les conséquences quelqu'en soit le prix, comme l'on fait les allemands, les suisses, les belges sans doute, ... enfin, tous les pays pour lesquels la démocratie réelle a un sens. Ou bien, on s'obstine en acceptant la probabilité d'un accident grave dans un réacteur, en acceptant le risque d'un manque d'uranium, le risque de perdre la possibilité de développer des énergies nouvelles propres et prometteuses, le risque d'être dépassé sur le plan technologique par des pays plus éclairés !

Il dit "Les importations d'énergie de la France ont été de près de 50 milliards en 2010 " Vrai, mais il oublie de préciser que l'énergie électrique ne représente que 18% de toute l'énergie consommée en France.

Et il ne nous dit pas combien la France paie pour importer l'uranium. Il ne nous dit pas non plus combien coûtent le traitement et l'enrichissement de cet uranium. Il ne nous dit pas combien coûtent le stockage et le traitement des déchets nucléaires. Il ne nous dit pas quel est le prix de la sécurité et du secret qui entoure toutes les installations nucléaires. Il oublie de nous rappeler le coût exorbitant de construction d'une centrale nucléaire. Or, si l'on faisait de bons comptes, ceux-là qui font les bons amis, on s'apercevrait sans doute que l'électricité nucléaire impacte lourdement nos impôts, et qu'il faut, également,s'attendre à des hausses de prix de l'électricité.

Il dit "Fukushima a été une onde de choc, il faut s'interroger" Mais il sort l'argument vrai du pétrole dont le prix augmente sans cesse (du fait de sa rareté proche) et l'argument fallacieux du nucléaire sans gaz à effet de serre. Le premier argument est vrai, mais il l'est aussi pour le combustible uranium. Le deuxième argument est faux car la construction des centrales (en béton et acier), le transport (sécurisé) et le traitement de l'uranium coûtent très cher en CO2. Enfin les gens qui travaillent dans les centrales ont des transports conséquents puisqu'ils n'habitent pas au pied des centrales (allez savoir pourquoi: ces centrales sont si sûres !).

Mais de qui se moque ce Monsieur Bigot ?

Non seulement sortir du nucléaire, est une nécessité, une mesure de salubrité publique, mais de plus, cette sortie et la réorientation vers les technologies du renouvelables est une opportunité de développement relocalisé et donc une voie génératrice de multiples emplois.

Que ne le fait-on de suite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Lille - dans Consommation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Avenir de l'homme
  • : Avenir de la société Quels sont les facteurs de changement ? Quelle évolution prévisible ? Quels sont nos marges de manoeuvre pour influer sur cette évolution ? Amours et amitiés Aventures ...
  • Contact

Recherche