Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 14:16

Je viens de lire l'article: 'La rencontre avec le nouveau Hollande' par Jacques Julliard.

Article classique qui relate une entrevue bonhomme où ni le journaliste, ni le président de la République ne s'aventurent sur quelque terrain glissant. Chacun d'eux reste courtois, distant avec les évènements, ... brefs des propos très lisses.

Quand JJ en vient à commenter cette entrevue, on se demande bien ce qu'il peut en dire; mais c'est sans compter sur l'intelligence du journaliste prompt a écrire son papier même s'il n'a que peu d'éléments de valeur. Evidemment dans cet exercice périlleux, le journaliste doit faire quelques suppositions et même porter quelques jugements. Et c'est là que le bât blesse:

Par exemple, JJ prétend que FH a fait une faute grave en n'ayant pas fait le constat devant l'opinion publique de l'état calamiteux de l'économie française suite aux années Sarkozy. Je pense que JJ ne raisonne pas correctement. FH n'a pas cherché à montrer le bilan économique de Sarkozy pour une raison fort importante: il doit rassembler TOUs les français et donc il est inutile et même néfaste de risquer un clivage sur ce thème.

Mais JJ n'en finit pas d'asséner des assertions sans démonstration; incapable de peser le pour et le contre, il succombe à ses sentiments ou impressions. C'est ainsi que ce mec, ce vieux bâton, ce tromblon, trouve le moyen à plusieurs reprises de casser du Vert:

 Exemple 1: j'appelle consumérisme un ensemble constitué pour la satisfaction préalable des revendications sociales à court terme, combiné à la poursuite d'objectifs écologiques.

 Exemple 2: ... l'extrême droite et l'extrême gauche par démagogie, la droite parce qu'elle est dans l'opposition, les Verts parce qu'ils n'ont ni courage ni cohérence.

 

Enfin, sur le fond, JJ soutiens les idées de croissance économique, de compétitivité tout comme les éléphants du PS; ces idées là sont, on ne peut plus ringardes, mais ni JJ ni FH sont en mesure de le comprendre. Un peu comme les habitants de l'ile de Pâques ont détruit jusqu'au dernier arbre utile à leur survie, des JJ, des FH et bien d'autres tromblons sont prêts à poursuivre le saccage de notre planète, à condamner l'humanité sur l'autel de l'économie et de la finance !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Lille - dans Les chroniques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Avenir de l'homme
  • : Avenir de la société Quels sont les facteurs de changement ? Quelle évolution prévisible ? Quels sont nos marges de manoeuvre pour influer sur cette évolution ? Amours et amitiés Aventures ...
  • Contact

Recherche