Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 23:39

Communiqué de presse des « Assignés de Montigny » :

« Quand des indignés deviennent des assignés »

VELOPOLIS(1)assigne 9 Ignymontains au TGI de Versailles pour des dommages et intérêts d’un montant de 3,7 Millions d’€uros.

Neuf habitants de Montigny-le-Bretonneux ont eu la désagréable surprise de recevoir le 7/09/2011 la visite d’un huissier leur présentant une assignation de la société VELOPOLIS*, porteur du projet de vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles, leur réclamant des dommages et intérêts d’un montant de 3,7 Millions d’euros.

Les 9 Ignymontains, après un recours gracieux resté sans effet contre le Plan Local de l’Urbanisme de Montigny, avaient déposé un recours contre ce même PLU au Tribunal Administratif de Versailles puis un recours contre le Permis de construire délivré le 15 avril 2011 par le maire de Montigny-le-Bretonneux à la société VELOPOLIS. Depuis plusieurs années ces habitants se battent pour défendre la Base de Loisirs de Saint Quentin en Yvelines devenue la proie de projets pharaoniques soutenus par certains élus.

Membres du collectif de citoyens « Vélodrame à Saint-Quentin », ils contestent le bien fondé de ce projet qui fait prendre des risques financiers durables pour la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY). La construction de cet équipement inutile pour la majorité des Saint-Quentinois creuse en effet un peu plus la dette de l’Agglomération. De plus, la CASQY permet à BOUYGUES de réaliser une vaste opération immobilière. Ce contrat de Partenariat Public Privé (PPP) ne fait pas l’unanimité parmi les élus et son contenu exact n’est connu que d’une infime minorité d’entre eux.

Cette manœuvre d’intimidation de la société VELOPOLIS vise à obtenir le désistement des neufs requérants devant le Tribunal Administratif de Versailles. Devant la forte pression psychologique que représente cette assignation, deux assignés se sont d’ailleurs désistés.

Les 9 assignés et le collectif « Vélodrame »  posent, par leurs actions citoyennes et juridiques, la question politique de la pertinence de ce projet décidé il y a quelques années alors que les contextes économique, social et environnemental ont changé. L’argent public(2) devrait pouvoir être utilisé pour répondre à des besoins plus urgents notamment pour la construction de logements.

Mais désormais, au-delà du combat contre le vélodrome, l’enjeu est aussi de préserver le droit des citoyens à pouvoir contester des permis de construire de projets de grande envergure sans risque d’être intimidés par les promoteurs et constructeurs peu scrupuleux de l’intérêt général.

En conséquence, les « assignés de Montigny » appellent les partis politiques et les citoyens à se positionner clairement face à cette intimidation de la part de la société VELOPOLIS.

Si vous voulez les soutenir, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante : soutien-assignes@velodrame.org

  1. : VELOPOLIS est détenue à 85% par MERIDIAM, filiale du CREDIT AGRICOLE et à 15% par BOUYGUES Bâtiments.

  2.  : Le projet de vélodrome est co-financé par la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin en Yvelines (CASQY), le département des Yvelines, la Région Ile-de-France et l’Etat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian de Lille - dans Les chroniques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Avenir de l'homme
  • : Avenir de la société Quels sont les facteurs de changement ? Quelle évolution prévisible ? Quels sont nos marges de manoeuvre pour influer sur cette évolution ? Amours et amitiés Aventures ...
  • Contact

Recherche